Pont des Arts




Le pont des Arts a été construit de 1801 à 1804 par l'ingénieur Louis-Alexandre de Cessar, à l'initiative de Bonaparte, Premier Consul. C'est une passerelle à péage - comme la plupart des ouvrages de cette époque - pour les piétons. Il tient son nom, en raison de sa position entre le Louvre, sur la rive droite, et l'Institut de France et l'École des Beaux-arts, sur la rive gauche. Ne dit-on pas que les élèves des Beaux-Arts passent sur ce pont pour aller étudier les chefs-d'œuvres du Louvre. Il est le seul pont de Paris dont le tablier soit horizontal.
Il comportait initialement 9 arches de 17 mètres environ d'ouverture chacune, formées d'arcs en fer coulé qui soutiennent un plancher en bois. En 1852, une arche est supprimée pour permettre l'élargissement du quai Conti. Sa fragilité s'est accentuée avec des bombardements (1918 et 1944), et de nombreux accidents fluviaux (1961, 1970, 1979).
Le pont est fermé à la circulation en 1977 et s'effondre sur 60 m en 1979 lors d'un choc avec une barge. Sa structure en fonte ne permettant pas la réparation, il a été démoli en 1980 et reconstruit en acier, à l'identique, entre 1982 et 1984, avec cependant deux arches en moins (7) ce qui laisse une ouverture plus grande pour la navigation fluviale.

Concepteurs :
Architecte Louis Arretche

Dates de construction :
Premier pont : 1801-1804
Reconstruction : 1982-84

Dimensions :
Longueur totale : 155 m
Largeur : 9.80 m

Description technique :
Sept arches en acier, reposant sur des piles en maçonnerie.

Situation : image par par satellite


Source : Mairie de Paris